Métropole du Grand Paris : le Conseil de territoire se met en place

diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte Imprimer


C’est lors de sa première séance, le 27 janvier 2016, que le nouveau Conseil a élu Laurent Cathala à la présidence du 11e territoire de la Métropole du Grand Paris.


À la suite de son élection, dans les remerciements qu’il a adressés aux élus, Laurent Cathala a souhaité mettre en place une gouvernance partagée. “Cet esprit de collaboration, a-t-il indiqué, nous le devons sans doute à la configuration singulière de notre territoire : le plus vaste du Grand Paris mais aussi le plus contrasté avec des zones fortement urbanisées qui côtoient des espaces plus ruraux, agricoles, voire forestiers, situés sur le Plateau Briard et sur une partie du Haut Val-de-Marne. Nos différences nous ont rapprochés et continueront, j’en suis convaincu, à nous enrichir mutuellement à l’avenir.”

Illustrant cet engagement, le nouveau président du territoire a proposé de mettre en place un conseil des maires, d’élargir la participation des communes n’ayant qu’un seul représentant dans le cadre de collèges associés et de mettre en place un observatoire de la vie économique, sociale et environnementale, ouvert à toutes les forces vives du territoire. “Faire vivre nos différences, c’est savoir préserver la spécificité de chaque commune”, a insisté Laurent Cathala en soulignant que “les maires doivent être au cœur du système de décision”.

Une gouvernance partagée

Le Conseil du Territoire 11, qui comprend 74 élus, s’est réuni à nouveau, le mercredi 3 février pour élire les membres du bureau. Il a ainsi voté, à la quasi-unanimité, une liste de 14 vice-présidents et de 8 conseillers délégués.

Les 14 vice-présidents :

  • Jean-Jacques JEGOU, 1e Vice-Président Finances et Solidarités budgétaires
  • Régis CHARBONNIER, 2e Vice-Président Gestion des déchets, Propreté urbaine,Production florale, Développement durable
  • Françoise LECOUFLE, 3e Vice-Présidente Projet de territoire, Attractivité et Equilibre territorial
  • Patrick DOUET, 4e Vice-Président Voirie, Eau, Assainissement
  • Marie-Christine SEGUI, 5e Vice-Présidente Habitat, Logement
  • Michel GERCHINOVITZ, 6e Vice-Président Aménagement du territoire
  • Jean-Pierre BARNAUD, 7e Vice-Président PLU, Aires des gens du voyage
  • Jean-François DUFEU, 8e Vice-Président Equipements culturels et sportifs
  • Jean-Pierre CHAFFAUD, 9e Vice-Président Développement économique
  • Danielle CORNET, 10e Vice-Présidente Emploi, Insertion, Economie Sociale et Solidaire
  • Jean-Paul FAURE-SOULET, 11e Vice-Président Santé, social, accessibilité, handicap
  • Martine GARRIGOU-GAUCHERAND, 12e Vice-Présidente Politique de la ville, Prévention de la délinquance, Lutte contre les discriminations
  • Gérard GUILLE, 13e Vice-Président Paysages, Arc boisé, Chemins de randonnée, circulations douces
  • Serge FRANCESCHI, 14e Vice-Président Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Économie digitale, Réseaux Très Haut Débit

Les 8 conseillers délégués :

  • Yvan FEMEL, Conseiller Territorial Délégué Plan Climat Air Energie, Plan de Prévention des Risques d’Inondation
  • Sylvie GERINTE, Conseillère Territoriale Déléguée Tourisme, filière agro-économique, circuits courts, économie locale de proximité
  • Cédric TARTAUD-GINESTE, Conseiller Territorial délégué auprès de Serge FRANCESCHI – Villes connectées, Innovation numérique
  • Thierry HEBBRECHT, Conseiller Territorial Délégué Artisanat, Commerce
  • Jean-Daniel AMSLER, Conseiller Territorial Délégué Transports, Déplacements, Lutte contre les nuisances aériennes
  • Delphine MELKONIAN, Conseillère Territoriale Déléguée Démocratie locale et de proximité
  • François VITSE, Conseiller Territorial Délégué Recherche, Université, Innovation, Rayonnement International
  • Khadija OUBOUMOUR, Conseillère Territoriale Déléguée Hygiène, Production et Sécurité Alimentaire

carte du territoire 11Le 11e territoire de la Métropole du Grand Paris compte 16 communes :
Alfortville, Boissy-Saint-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Créteil,
La Queue-en-Brie, Le Plessis-Trévise, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie,
Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Périgny-sur-Yerres, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes.

Trouver un nom pour le nouveau territoire

C’est la démarche participative qui a été choisie pour trouver un nom au nouveau territoire. Il est ainsi proposé d’organiser une consultation et créer une dynamique collective et citoyenne autour du territoire. Cette consultation relève également d’une démarche pédagogique : faire mieux comprendre aux habitants les missions, les compétences et les nouvelles délimitations du territoire. Cette concertation, baptisée “Notre territoire s’invente un nom : participez !”, propose un kit de consultation afin d’associer les citoyens, via des instances de démocratie participative déjà existantes telles que les comités de quartier, conseils de quartier, conseils citoyens, conseils municipaux d’enfants et de jeunes, mais aussi la Chambre des métiers et de l’artisanat et la Chambre de commerce et de l’industrie.

Un appel sera lancé dans la presse locale avec des coupons-réponses à déposer dans les mairies et leurs annexes, ou à remplir sur les sites internet du territoire et des communes membres. Enfin, cette consultation sera aussi organisée dans les écoles afin d’associer le plus grand nombre au choix final du nom du territoire.